Acide hyaluronique

L'acide hyaluronique est un constituant naturel du derme qui agit comme une éponge en captant et maintenant l'eau. Elle permet d'hydrater la peau et de la protéger des agressions extérieures, il lui redonne éclat et santé durablement.

La molécule pour une peau repulpée

L'acide hyaluronique, puissant agent hydratant, est un incontournable pour combattre les effets du vieillissement comme les rides et le relâchement. Sous forme d'injections, l'acide hyaluronique comble les rides, les cernes, augmente le volume des lèvres et des pommettes.

“Elle permet d'intervenir parfaitement pour le comblement des rides d'expression et le modelage du visage.”

Dr BrancatiChirurgien plasticien à Nantes

L'Acide hyaluronique

L’acide hyaluronique participe au maintien de l’hydratation de la peau en captant l’eau et en la maintenant dans les couches profondes.

A l’origine c’est un constituant du tissu conjonctif du derme, qui forme la trame réticulée liquide naturelle dans laquelle sont immergée les cellules.

Injections de produit de comblement à des fins esthétique

L’acide hyaluronique utilisé pour les injections de comblement, elle n’est pas d’origine animale et ne présente pas de spécificité cellulaire ; par conséquent il n’est pas nécessaire de faire un test d’allergie avant son injection. L’acide hyaluronique est présenté dans des seringues stériles remplies d’un gel transparent, prêtes à l’emploi.

La diminution de sa quantité dans la peau au cours du vieillissement, constitue un élément déterminant dans l’apparition de la ride. Son remplacement par injection dans l’épaisseur de la ride ou dans la zone à traiter paraît donc le plus naturel pour remplir ces dépressions. Lors de l’injection, les rides s’estompent et le résultat est visible immédiatement et la correction persiste plusieurs mois.

L’acide hyaluronique : sous quelles formes peut-on le retrouver dans les soins de la peau?

L’acide hyaluronique se décline en plusieurs versions, chacune apportant des bénéfices différents :

Sous sa forme brute

(INCI : Hyaluronic acid)

Ce composé est dit de haut poids moléculaire (>1,800kDa). Il reste à la surface de l'épiderme et crée un film protecteur empêchant l'eau de s'évaporer. Il hydrate également les couches superficielles de la peau et apporte un effet tenseur.

Sous sa forme hydrolysée

(INCI : Hydrolysed hyaluronic acid)

Il s'agit de l'hydrolysat d'acide hyaluronique dérivé par un acide, un enzyme ou une autre méthode d'hydrolyse. Celui-ci est alors stocké dans le tissu conjonctif de la peau et empêche l’évaporation de l’eau.

Sous sa forme alcaline

(INCI : Sodium Hyaluronate)

Les sels d’acide hyaluronique sont souvent utiliser en raison de leur grande stabilité et de leur facilité d'incorporation dans les formules cosmétiques. Celui-ci va pénétrer plus profondément dans l'épiderme, jusqu’à la base de la structure cornée, pour revitaliser la peau. Il renforce et stimule la production d'acide hyaluronique naturellement produit par le corps.

Sous sa forme réticulée

(INCI : Sodium Hyaluronate Crosspolymer)

Les sels d’acide hyaluronique de faible poids moléculaire sont réticulés pour former une molécule de plus grand poids moléculaire. Ce composé est récent dans les soins de la peau. Il est intéressant car il offre aux formulateurs la stabilité des sels d’acide hyaluronique et les propriétés humectantes des acides hyaluroniques de plus grand poids moléculaire.

Sous sa forme acétylée

(INCI : Sodium Acetylated Hyaluronate)

Cette forme d'AH est très récente dans l'univers de la beauté. L'acétylation est une réaction chimique qui permet de remplacer des fonctions hydroxyles –OH de l’acide hyaluronique par des groupes acétyles CH₃CO. Cette forme d'acide hyaluronique possède ainsi à la fois des propriétés lipophiles et hydrophiles. Elle a une excellente affinité avec la peau et une grande absorption. Les recherches ont montré que cet ingrédient absorbe trois fois plus d'eau que l'acide hyaluronique ordinaire et garantit une hydratation prolongée. De plus, en 2021, des chercheurs ont mis en évidence la capacité de l'acide hyaluronique acétylé à inhiber la libération des MMP-1 qui dégrade le collagène chez les peaux matures et des explants de peau exposés aux UV et à la poussière urbaine. L’acide hyaluronique acétylé a aussi permis de réduire les rides de la patte d'oie et du sillon nasogénien (ride allant du nez vers la bouche). Cette forme d'acide hyaluronique est donc particulièrement prometteuse pour lutter contre les signes de l'âge !

Indications des injections d'acide Hyaluronique

Quelles zones peuvent être traitées par les injections d’acide hyaluronique ?

Les rides moyennes, profondes et pour galber les lèvres ou les pommettes. Il remplit les ridules superficielles, les rides profondes et plis du visage et sert à combler et ré-ourler les lèvres ou les pommettes.

  • Sillons nasogéniens (plis de part et d’autre de la bouche)
  • Rides péribuccales (autour de la bouche)
  • Commissures labiales (plis d’amertume de part et d’autre de la bouche)
  • Le pourtour des lèvres (restauration et remodelage)
  • Restauration de l’ovale du visage
  • Restructuration du volume des joues et des pommettes.
  • Certaines cicatrices d’acné ou post-traumatiques

Pour le traitement des rides du lion, des pattes d’oies et du front on l’associe à un traitement à la toxine botulique – botox.

zone injections acide hyaluronique

Le déroulement d'une séance d'injection d'Acide Hyaluronique à Nantes

Les séances d’injection d’acide hyaluronique se déroule au sein de notre cabinet médical rue Beausoleil à Nantes. Elles s’effectuent sous simple anesthésie de contact voire sans anesthésie. Les séances sont rapides et peuvent permettre des traitements étendus sans difficulté. Notre centre médical à Nantes dispose d’une infrastructure optimisée :  il nous permet de vous assurer une séance confortable et accrédité aux dernières normes en termes de sécurité pour les injections d’acide hyaluronique.

  1. Plusieurs séances de 15 minutes chacune sont nécessaires, à intervalle de 6 mois.
  2. Pas d’anesthésie et tout juste quelques bleus.
  3. Il faut 6 mois pour que l’effet commence à régresser,
  4. mais il faut 3 à 4 mois supplémentaires pour retrouver l’aspect initial d’avant la première injection.

Des injections successives donnent des résultats de plus en plus complets et de durée plus longue.

bienfaits acide hyaluronique

Comprendre les bienfaits de l'acide hyaluronique

Lorsque l’acide hyaluronique est injecté dans la peau, il stimule la production de collagène, une protéine qui maintient la peau saine, forte et souple.

Ce processus est un élément important de la réparation cellulaire ; il combat les dommages causés par l’environnement tout en améliorant la texture et le teint de la peau.

Le gel d’acide hyaluronique peut aussi littéralement “combler” les imperfections gênantes et agir comme un agent de modelage du visage.

Voici quelques-uns des principaux avantages des produits de comblement dermique à base d’AH :

1. L’acide hyaluronique hydrate la peau.

L’acide hyaluronique est un humectant, ce qui signifie qu’il a la capacité d’attirer les molécules d’eau de l’environnement extérieur. L’acide hyaluronique peut contenir jusqu’à 1000 fois son propre poids en eau.

Au fur et à mesure de la synthèse du collagène, les molécules d’eau attirées par l’acide hyaluronique sont enfermées dans la peau, devenant ainsi résistantes à l’évaporation. Les produits de comblement à base d’acide hyaluronique constituent donc un excellent traitement à long terme pour les lèvres chroniquement gercées et les zones de peau rugueuse et squameuse.

2. Les produits de comblement dermique traitent et préviennent les signes de vieillissement de la peau.

Après l’âge de 30 ans, le taux de production de collagène par l’organisme diminue d’environ 1 % par an. Avec le temps, la peau devient plus fine et plus fragile. À l’âge de 40 ans, la plupart des gens remarquent que des rides et des plis commencent à se former parce que leur peau est devenue plus sensible aux dommages et moins capable de se réparer elle-même.

En stimulant la production de collagène, l’acide hyaluronique peut inverser certains de ces changements indésirables et restaurer la force de traction de la peau, la rendant plus résistante aux rides futures.

Les avantages de l'acide hyaluronique

  • Il peut être utilisé sans test cutané préalable, vu qu’il n’est pas censé provoquer d’allergie.
  • Il a un effet de comblement assez durable associé à un effet restructurant du derme induit par la synthèse de nouvelles fibres de collagène. Donc il est utilisé dans le comblement des rides et des plis et pour des volumes.

Composition de l’acide hyaluronique

L’acide hyaluronique (C14 H21 NO11) ou hyaluronane est une chaîne linéaire non ramifiée formée d’unités disaccharidiques répétitives d’acide D-glucuronique et de D-N-acétylglucosamine. Sa masse moléculaire peut atteindre 107 daltons. Sur ce polymère peuvent se fixer une centaine de protéoglycannes sulfatés, formant ainsi des structures supramoléculaires de taille considérable qui peuvent capturer de grandes quantités d’eau et d’ions permettant ainsi de préserver l’hydratation et la turgescence de la peau.

  • Caractéristiques chimiques : Glycosaminoglycane linéaire non-sulfaté composé d’unités répétitives de disaccharides ; Soluble dans l’eau et non-soluble dans l’alcool ; Acide hyaluronique bas poids moléculaire : de 2,0 x 10^5 à 4,0 x 10^5 Dalton ; Acide hyaluronique haut poids moléculaire : de 1,8 x 10^6 à 2,2 x 10^6 Dalton.
  • Désignation I.N.C.I. : Hyaluronic Acid, Sodium Hyaluronate, Hydrolyzed Hyaluronic Acid, Sodium Hyaluronate Crosspolymer, Sodium Acetylated Hyaluronate, Hydrolyzed Sodium Hyaluronate.

* Le produit utilisé au sein du cabinet médical à Nantes du Dr Brancati, n’utilise que des produits respectant la conformité aux exigences fixées par la réglementation communautaire. L’acide hyaluronique est certifié par un marquage CE.

Quelles sont les contre-indications de l'acide Hyaluronique ?

  • Un terrain allergique : contre-indication lors de poussées sévères (asthme, eczéma).
  • Les patients (es) atteints de maladie auto-immunes (lupus érythémateux, spondylarthrite ankylosante, collagénoses, dermatomyosite…) seront en général exclu(e)s.
  • En cas de doute, après analyse du dossier, des tests d’allergie à l’AH doivent être être pratiqués 6 semaines avant l’injection.
  • L’injection d’AH ne doit jamais être faite sur un site injecté au préalable par un produit de comblement non résorbable en raison du risque important d’apparition de granulomes.
  • Les patients atteints de sarcoïdose, ou de maladie granulomateuse.
  • Les patient(e)s ayant reçu un traitement par Interféron seront avertis du risque de réactions granulomateuses sarcoïdosiques possibles même avec des produits de comblement dégradables.
  • La grossesse et l’allaitement sont des contre-indications temporaires aux injections d’AH.

Quels sont les sont les effets secondaires ?

Une réaction immédiate à type d’érythème peut survenir. Elle est minime et disparaît au bout de quelques heures, voire de quelques jours. Des hématomes peuvent apparaître et persister jusqu’à une semaine selon les patients, ils seront masqués par le maquillage. Des applications de poches glacées peuvent les minimiser.

Un œdème peut apparaitre, plus fréquents au niveau des lèvres, et peut durer jusqu’à trois jours après l’injection. Des indurations ou nodules peuvent apparaître au point d’injection.

De très rares cas ont été décrits de nécrose dans la région glabellaire (entre les sourcils), du nez, de formation d’abcès, de granulomes et d’hypersensibilité. Tout effet secondaire inattendu ou persistant doit être signalé au praticien dans les meilleurs délais.

Dans certains cas d’effets indésirables, votre médecin pourra vous proposer un traitement par hyaluronidase, permettant une dégradation et une élimination rapide de l’acide hyaluronique injecté.

Questions fréquentes sur les injections d'acide hyaluronique

Existe-il un temps d’isolement après un traitement à l’acide hyaluronique ?

Après l’action de l’acide hyaluronique, il n’y a aucun temps d’éviction sociale. Il est donc possible de reprendre ses activités juste après l’intervention. Toutefois, il est conseillé durant les six premières heures d’être au calme, de prendre du repos et d’éviter de faire de gros efforts. Il faut également éviter de mobiliser son visage lorsque cette zone a été traitée.

Y a-t-il un risque d’allergie après une injection d’acide hyaluronique ?

Il n’ existe pratiquement aucun risque d’allergie, car l’acide hyaluronique est toléré par les tissus humains. En effet, il s’agit d’un produit biocompatible avec notre organisme, déjà présent naturellement dans notre corps.

Combien coûtent les injections d’Acide Hyaluronique  ?

Le prix d’une injection d’acide hyaluronique varie en moyenne entre 300 et 400€. Plusieurs facteurs entrent en compte dans la détermination du prix. C’est le cas par exemple du type et de la quantité de produit utilisé pour réaliser les injections, de  la qualification du médecin, la marque du produit injecté… Lorsque plusieurs seringues sont nécessaires, le prix est généralement dégressif.

L’acide hyaluronique est-il indiqué pour augmenter le volume de mes lèvres ?

Après examen au cabinet de médecine esthétique à Nantes, plusieurs options s’offre aux patients; Habituellement on optera donc principalement pour des produits résorbables comme l’acide hyaluronique en première intention, le collagène en second (en raison de son pouvoir allergisant), voire la réinjection de graisse autologue (lipostructure), technique définitive de plus en plus utilisée mais relevant du domaine de chirurgie esthétique et non de la médecine esthétique.

Est-ce que les injections d’acide hyalurionique sont douloureuses ?

Une sensation très légère de petites piqûres est ressentie au moment de l’injection. L’effet ressenti est tout à fait supportable. Le traitement peut être toutefois plus douloureux sur certaines zones. C’est le cas par exemple de la région des lèvres ou du menton.

 

Sources

Date de dernière mise à jour : 07/02/2024