Prothèses mammaires

Les implants mammaires sont l'un des types de prothèses de chirurgie plastique les plus populaires. Les implants mammaires augmentent le volume des seins. Les candidates doivent être en bonne santé physique et mentale et avoir des attentes réalistes.

L'Augmentation mammaire à l'aide d'implants

L'image corporelle est importante pour de nombreuses femmes. L'apparence des seins en fait partie. La chirurgie d'augmentation mammaire à l'aide de prothèses mammaires doit permettre d'améliorer la forme et la taille des seins avec un résultat naturel. Les implants mammaires sont également utilisés pour restaurer un sein après une intervention chirurgicale visant à traiter un cancer ou une malformation.

“Des études récentes ont montré non seulement une satisfaction importante des patientes sur l'aspect esthétique de leur sein mais aussi une amélioration de leur qualité de vie, de leurs relations sociales, personnelles et sexuelles.”

Dr BrancatiChirurgien esthétique à Nantes

L'intervention de chirurgie mammaire

L’augmentation mammaire permet de traiter l’hypotrophie mammaire ou d’augmenter la poitrine. La prothèse mammaire modifie la taille, la forme et le galbe des seins lorsqu’ils sont trop petits ou totalement inexistants.

Grâce à cette intervention de chirurgie mammaire, la poitrine retrouve ainsi toute sa rondeur.

 

Au cours d’une consultation avec le chirurgien Antonio Brancati au sein de son cabinet médical à Nantes, vous discuterez de la poitrine qui vous semble idéale. Il vous présentera les modèles et types de prothèses mammaires à votre disposition, vous permettant d’accéder à votre désir. Ceci est adaptatif et étroitement lié à l’examen clinique de votre poitrine.

Le but étant d’obtenir un résultat naturel.

Les indications des prothèses mammaires

Plusieurs cas sont possibles chez les femmes qui souhaitent recourir à des prothèses mammaires :

  • La femme a une petite poitrine et voudrait une taille plus adaptée à ses désirs.
  • Un sein est plus petit que l’autre et la femme souhaite rétablir l’harmonie de sa poitrine.
  • Après un amaigrissement ou une grossesse, les seins se sont vidés et la femme souhaite retrouver son tour de poitrine initial.
  • La glande est peu ou pas développée et la poitrine est plate.
  • En vieillissant, la glande diminue de volume et la peau se relâche. Dans ce dernier cas, on associe généralement la pose de prothèse mammaire avec un lifting mammaire.

Les types de prothèses mammaires

Les implants mammaire contiennent le plus souvent du gel de silicone, avec une paroi en élastomère de silicone. L’usage des implants contenant du sérum physiologique est limité.

Le chirurgien Antonio Brancati ne travaille qu’avec des implants mammaires de dernière génération : des prothèses en silicone cohésif qui donnent une jolie forme à vos seins. Cohésif, signifie qu’il n’est pas liquide et qu’il restera stable et conservera sa forme même en cas de rupture.

Sa viscosité permet d’être proche de la consistance de la glande mammaire. Le gel silicone cohésif des nouveaux implants mammaires sont plus consistants, plus solide et offrent donc une plus grande sécurité. Le remplissage ne se répandra donc pas.

Le docteur Brancati préconise les prothèses des Laboratoires français Arion qui bénéficie déjà de 40 ans de recherche et de tests cliniques qui lui permettent d’être à la pointe de la technologie et de la sécurité des implants mammaires. Ils proposent aujourd’hui une gamme d’implants « haut de gamme » conçus selon les meilleures techniques disponibles au regard de la sécurité des patientes.

Quels sont les différents types de formes des prothèses ?

Il existe deux formes d’implants en gel de silicone : les implants ronds et les implants anatomiques en forme de goutte d’eau. Le choix de l’implant dépend de la forme du sein. Chacun est associé à une problématique spécifique.

forme prothèse mammaire ronde

L’implant rond

Les effets de la gravité causent généralement une diminution du galbe du sein au niveau du décolleté donnant à la poitrine allure plus plate et vide.

Cet implant rempli le tissu mammaire existant en ajoutant du volume, particulièrement au niveau du décolleté, ce qui donne une forme bombée au sein.

forme prothèse mammaire en goutte d'eau

L’implant anatomique, en forme de goutte

Cet implant a une forme plus naturelle qui suit les lignes originelles du corps.

L’implant remplis le tissu mammaire existant avec une augmentation subtile de la zone supérieure et une plus importante de la zone inférieure.

Le volume et la taille de la prothèse

prothèses mammaires taille volumeIl faut tout d’abord savoir que la taille d’un implant est mesurée en centimètres cube (cc) et non en taille de bonnet. Choisir le volume qui convient à votre corps c’est l’assurance d’un résultat à la hauteur de vos attentes. Le volume final est déterminé par une combinaison de la largeur (a), de la base (b) et de la projection (c).

Un implant avec un gros volume ne signifie pas obligatoirement que vos seins auront l’air plus volumineux car cela dépend de votre corps et votre silhouette. Seul votre chirurgien peut estimer le volume de l’implant selon le résultat final voulu.

Concernant le choix du volume de la prothèse, il n’y a pas de règles précises, le bon sens du chirurgien, son expérience et la demande de la patiente permettent de faire le choix approprié.

Lors de la mise en place de prothèses mammaires, s’il existe une ptose, celle-ci peut être traitée dans le même temps.

 

Choix du site d’incision

Il est nécessaire d’aborder avec votre chirurgien les avantages et les inconvénients du site d’incision approprié dans votre cas. Il existe 3 sites d’incision généralement utilisés :

Autour du mamelon
Périaréolaire

Sous le bras
Transaxillaire

Dans le sillon mammaire
Inframammaire

incision periareolaire
incision
incision inframammaire

Cette incision est généralement peu visible.

Cette incision pose moins de problème en cas d’allaitement et permet au chirurgien d’utiliser du matériel très peu invasif (très petit).

Cette incision permet un meilleur accès à la loge d’implantation et une maitrise de l’implant.

La coupure à travers le tissu mammaire augmente les risques de modification de la sensation, d’infection et la probabilité de problèmes d’allaitement par rapport aux autres sites d’incision.

Cette approche est plus complexe et est associée à un risque plus élevé d’altération de l’implant et de positionnement incorrect.

L’incision de 4 à 5cm de long est généralement plus visible.

Les prothèses peuvent être mises en place soit par une voie péri-aréolaire (le plus fréquemment), soit par une voie sous-mammaire lorsque les aréoles sont petites.

Les implants sont placés le plus souvent en position rétro-pectorale, pour un meilleur rendu esthétique et pour limiter le risque de coque.

La chirurgie d’augmentation mammaire par prothèses nécessite une anesthésie générale et une hospitalisation d’environ 48 heures.

Comment choisir la prothèse mammaire ?

Le choix de la prothèse est primordial pour assurer la réussite de l’intervention et surtout la satisfaction de la patiente. Il se fera lors des consultations préopératoires en fonction du souhait de la patiente mais également de sa morphologie.

Il est indispensable de bien décrire la poitrine désirée (naturelle et harmonieuse ou bombée et plus voyante) afin de déterminer l’implant et la technique qui seront choisis, adaptés au mieux à chaque patiente.

implants et prothèses mammaires

Le choix de la position de l’implant mammaire

Vous devez également aborder avec votre chirurgien le positionnement de l’implant afin que celui-ci soit adapté à votre morphologie. La position optimale de l’implant dépend entre autre de l’épaisseur du tissu mammaire et de sa capacité à recouvrir l’implant. Chaque position d’implant présente des aspects positifs et des aspects négatifs que vous devez connaitre et examiner avec votre chirurgien.

Position rétro-pectorale

Position Pré-pectorale

L’implant est positionné partiellement sous le muscle grand pectoral

L’implant est positionné au-dessus du muscle pectoral et sous la glande mammaire

implant prothese mammaire retro pectoral
implant prothese mammaire pre pectoral

• Intervention chirurgicale potentiellement plus longue
• Rétablissement potentiellement plus long
• Opération potentiellement plus douloureuse
• Ré-opération potentiellement plus difficile
• Implants moins visibles et moins palpables
• Probabilité moins élevée de contracture capsulaire
• Mammographie plus facile
• Préférable si le tissu mammaire est fins ou affaiblis

• Intervention chirurgicale potentiellement plus courte
• Rétablissement potentiellement plus court
• Opération potentiellement moins douloureuse
• Accès plus aisé en cas de ré-opération
• Implants plus visibles et plus palpables
• Probabilité plus élevée de contracture capsulaire
• Mammographie plus difficile
• Peut, être déconseillé en cas de tissus mammaire fin ou affaibli

  1. Sous le muscle pectoral (technique rétropectorale)

    il existe moins de risque d’apparition de coque, l’implant mammaire est plus discret (au toucher et à la vue) car caché sous le muscle, mais la technique est plus douloureuse. L’implant et donc le sein sont moins mobiles. Cette technique est surtout utilisée chez des patientes minces avec une poitrine très petite initialement.

  2. Sur le muscle pectoral (technique rétroglandulaire : la prothèse est entre la glande et le muscle)

    il y a plus de risque de coque, mais les suites sont moins douloureuses avec un implant et le sein plus mobiles. Cette technique est à privilégier chez les patientes ayant déjà de la poitrine et souhaitant une augmentation de volume modérée.

  3. En dual plane

    il s’agit d’une technique mixte (rétromusculaire et rétroglandulaire) qui a les avantages des 2 précédentes et donne un résultat très naturel.

FAQ : Les questions fréquemment posées pour les poses d'implants mammaire

Quelles sont les informations à connaître et que doit me communiquer le chirurgien avant la pose d’implants mammaires ?

Avant d’avoir recours à la pose d’implants mammaires, il est recommandé de discuter avec votre chirurgien des éléments suivants :

  • des alternatives à la pose d’implants mammaires,
  • les indications et contre-indications,
  • les détails sur l’opération en elle-même, les risques opératoires et anesthésiques,
  • le type d’implant,
  • les effets immédiats suite à l’intervention chirurgicale,
  • les effets locaux à moyen et à long terme,
  • les risques associés à la pose d’implants,
  • le suivi médical et la fréquence des consultations de contrôle,
  • les conséquences liées à la présence d’implants mammaires en termes de dépistage de pathologies mammaires (examen clinique et mammographique),
  • l’allaitement,
  • les documents à conserver, notamment le devis, le consentement éclairé, le document avec les références de l’implant et tout document remis par votre chirurgien.
  • les détails sur la ré-intervention en cas de complications ou de changement d’implants,
  • les conditions de prise en charge financière de la pose d’implants mammaires et de leurs complications.

Cette liste n’est pas exhaustive (voir les questions suivantes pour plus d’informations sur ces différents points). Par ailleurs, vous avez accès aux informations de votre dossier médical selon la réglementation en vigueur. Le chirurgien Antonio Brancati est là pour répondre à toutes vos questions, n’hésitez pas.

Les seins se déplacent-ils de façon naturelle ?

Quand les prothèses mammaires sont placées au-dessus du muscle, le mouvement des seins reste parfaitement naturel. C’est moins le cas lorsqu’elles sont placées sous le muscle.

Combien de temps puis-je espérer garder mes implants sans avoir besoin de les changer ?

Chaque fabricant doit communiquer des informations sur la durée de vie attendue des implants qu’il met sur le marché. Même si certaines patientes conservent leurs implants longtemps sans modification majeure, il ne faut pas considérer la mise en place de l’implant mammaire comme quelque chose de définitif « à vie ». En effet, une rupture de l’implant ou des effets indésirables pourront nécessiter le remplacement de vos implants.

La possibilité de remplacement de l’implant sera jugée par le chirurgien. Les implants, quels qu’ils soient, ont une durée de vie incertaine qu’il est impossible d’estimer précisément puisqu’elle dépend de caractéristiques propres à chaque personne implantée et de phénomènes d’usure de l’implant de rapidité variable. La durée de vie des implants ne peut donc en aucun cas être “garantie”.

Quoi qu’il en soit, dans le cadre de la prévention, il est important que la personne ayant reçu un implant soit suivie régulièrement par un médecin ou son chirurgien.

Quand faut-il remplacer ses prothèses mammaires ?

C’est une question qui est fréquemment posée : il n’y a pas de réponse simple ou unique. Pour les anciens implants mammaires, nous recommandons de les remplacer après dix ans. Il est possible que vos implants mammaires soient encore intacts après dix ans mais il est préférable de les remplacer parce que l’élasticité de votre peau s’est très probablement réduite avec l’âge.

La présence d’implants mammaires peut-elle perturber le dépistage du cancer du sein par mammographie ?

Un groupe d’experts, coordonné par l’INCA en mars 2014, a précisé qu’il n’y a pas lieu de modifier chez une femme porteuse d’implants les modalités actuellement recommandées de dépistage et de surveillance de cette pathologie. Le port d’implants mammaires ne constitue pas en soi une contre-indication au dépistage organisé du cancer du sein : le taux de rupture des implants n’est pas augmenté par la mammographie, qui reste l’examen de référence.

Il faut systématiquement préciser que vous êtes porteuse d’implants mammaires au radiologue qui vous prend en charge pour qu’il puisse éventuellement adapter les modalités de réalisation de l’examen d’imagerie.

Après combien de temps peut-on juger du résultat d’une augmentation mammaire ?

Le résultat d’une augmentation mammaire ne se juge qu’après 6 mois. L’œdème aura complètement disparu et le muscle pectoral se sera adapté à la nouvelle forme des seins. Une prothèse mammaire imite tout à fait les seins naturels.

 

Date de dernière mise à jour : 27/04/2024

4.9/5 - (16 votes)