Lifting

Le lifting cervico-facial est le meilleur traitement pour contrer les effets indésirables du temps. Il s'attaque à l'affaissement des joues de manière naturelle.

Le lifting cervico-facial

Le lifting cervico-facial consiste à repositionner les muscles et à adapter la peau au niveau du visage et du cou.

“L'objectif du lifting cervico-facial est de redonner à la peau sa fermeté et sa douceur, et d'obtenir ainsi un aspect plus jeune des traits du patient.”

Dr BrancatiChirurgien esthétique à Nantes

Le lifting du visage

Le lifting cervico-facial permet de retendre les tissus, de redonner un ovale au visage et retrouver un angle cervico-mandibulaire.

La rhytidectomie est une intervention esthétique qui permet de repositionner les tissus cutanés et sous-cutanés du visage à leur place.

Avec le vieillissement, les tissus faciaux se déplacent vers le bas et l’avant donnant des zones plates, des creux et des sillons au niveau du visage (notamment au niveau des pommettes, des sillons nasogéniens, des plis de l’amertume, des abajoues et du cou).

L’angle cervico-facial s’efface avec le temps donnant un aspect de « double menton ».

La technique

Le lifting cervico-facial est effectué sous anesthésie générale. Une incision entre les cheveux au niveau de la région temporale est réalisée, elle passe ensuite devant l’oreille puis repart derrière l’oreille dans le cuir chevelu.

Cette incision permet de décoller les tissus et de retendre la peau.

Le lissage ou le remodelage du visage est fait sous anesthésie générale et nécessite une hospitalisation d’une ou deux nuits maximum.

De plus en plus, je réalise au même temps du « lifting cervico-facial » un lipomodelage du visage ( ré-injection de la graisse ) pour pouvoir remplir et ré-projeter certaines zones du visage, comme les pommettes ou les lèvres.

Ce résultat est définitif et il n’est pas nécessaire d’y retourner comme pour les injections volumatrices.

A qui s'adresse les interventions de lifting du visage ?

Le lifting cervico-facial est une intervention de chirurgie esthétique qui s’adresse principalement aux personnes présentant des signes de vieillissement dans la région du visage et du cou. Le “personae” typique pour ce type d’intervention pourrait être décrit comme suit :

  1. Âge : Généralement, les candidats pour un lifting cervico-facial sont des femmes et des hommes âgés de 40 à 70 ans, bien que cela puisse varier en fonction de l’individu et de sa condition cutanée.
  2. Signes de vieillissement : Ces personnes présentent des signes visibles de vieillissement tels que des rides profondes, un relâchement de la peau du visage et du cou, une perte d’élasticité de la peau, des bajoues, ou un double menton.
  3. État de santé général : Les candidats idéaux sont en bonne santé générale, sans conditions médicales majeures qui pourraient compliquer la chirurgie ou la récupération. Ils ne doivent pas avoir de maladies chroniques non contrôlées comme le diabète ou l’hypertension.
  4. Attentes réalistes : Les personnes intéressées par un lifting cervico-facial doivent avoir des attentes réalistes quant aux résultats de l’intervention. Ils doivent comprendre que l’objectif est d’obtenir un aspect rajeuni et naturel, et non de “changer” complètement leur apparence.
  5. Non-fumeurs : Il est souvent recommandé que les candidats soient des non-fumeurs ou prêts à arrêter de fumer bien avant et après la chirurgie, car le tabagisme peut affecter négativement le processus de guérison.
  6. Motivation personnelle : Les candidats doivent choisir cette intervention pour eux-mêmes et non pour répondre aux attentes des autres. La motivation doit être fondée sur un désir personnel d’amélioration de l’apparence et du bien-être.
  7. Engagement pour la récupération : Ils doivent être prêts à s’engager dans le processus de récupération et suivre les recommandations post-opératoires du chirurgien pour assurer les meilleurs résultats possibles.

Questions fréquentes sur le lifting du visage

Le lifting est-il douloureux ?

La douleur après un lifting profond est généralement minime car la couche profonde (SMAS: Système musculo-aponévrotique superficiel) est soulevée après avoir divisé ses attaches sous-jacentes (ligaments de maintien), ce qui signifie que l’intervention est réalisée sans tension. Cela contraste avec les anciens types de lifting du SMAS où la libération sous-jacente était limitée, ce qui signifiait que la tension dans le visage était plus probable.

La plupart des patients ayant subi un lifting profond diront après l’opération qu’elle n’a pas été douloureuse, bien que certains ressentent initialement une sensation de tension dans le cou, qui s’améliore au cours des premiers jours à mesure que l’œdème se résorbe, généralement au bout d’un mois. Les patient(e)s qui bénéficient un lifting facial avec le Docteur Brancati, rentre chez eux avec du Paracétamol, ce qui est généralement suffisant pour assurer leur confort.

Dois-je arrêter de fumer avant l’opération de lifting ?

Oui, sans aucun doute. La nicotine contenue dans la fumée de cigarette est un puissant vasoconstricteur (c’est-à-dire qu’elle fait se contracter les vaisseaux sanguins), ce qui réduit l’irrigation sanguine de la peau et augmente le risque d’infection et les problèmes de cicatrisation.

Le Dr Antonio Brancati recommande de ne pas consommer de nicotine pendant au moins 1 mois et demi avant l’opération et un mois après. Cela inclut les cigarettes, les cigares, les inhalateurs de nicotine, les patchs à la nicotine, les chewing-gums à la nicotine et le vapotage.

Quelle est la durée du lifting ?

Le lifting fait reculer l’horloge du vieillissement de 8 à 10 ans en moyenne, mais ne peut évidemment pas l’empêcher de tourner. Dix ans après votre lifting, vous aurez certes vieilli, mais vous paraîtrez toujours plus jeune que si vous n’aviez pas subi l’intervention. N’oubliez pas que le vieillissement n’est pas un processus linéaire, mais qu’il peut se produire par à-coups après des périodes de stress, de maladie ou de perte de poids.

Par conséquent, aucun chirurgien ne peut honnêtement prédire la durée exacte de l’amélioration, c’est pourquoi le chiffre de 8 à 10 ans est cité comme une moyenne honnête. Chez certains patients, le rajeunissement peut durer 15 ans, mais chez d’autres, il est inférieur à la moyenne, car ils peuvent avoir subi une poussée de vieillissement.

J’ai l’intention de perdre du poids, dois-je le faire avant de subir un lifting ?

Pour qu’un lifting soit réussi, il faut qu’il y ait eu une descente gravitationnelle et une laxité des tissus mous. La perte de poids a un impact sur le visage car la graisse est perdue sous la peau (compartiment graisseux superficiel). Cela peut exagérer les effets de la descente gravitationnelle car le visage se vide et augmente également la laxité. Pour ces deux raisons, la perte de poids avant le lifting peut contribuer à rendre l’opération plus efficace.

À l’inverse, perdre beaucoup de poids après l’opération n’est pas utile et peut entraîner un relâchement de la peau. Si vous envisagez de perdre du poids, faites-le avant l’opération de lifting et non pas après.

 

Date de dernière mise à jour : 23/01/2024