Skip to main content

Si vous vous êtes déjà demandé si vos mamelons étaient normaux, vous n’êtes certainement pas la seule. Il est naturel d’être curieux des différences de notre corps, mais tout comme nous, vos mamelons sont uniques et peuvent varier en couleur, en taille et en forme.

Contenus masquer

Dans cet article, nous allons dans un premier temps faire la lumière sur cette partie du corps afin que vous puissiez mieux comprendre ces parties de votre anatomie.

Dans une seconde partie, nous verrons qu’elles sont les interventions chirurgicales plastiques et esthétiques dédiées au mamelon et à l’aréole.

tétons poitrine femme

Comprendre l’anatomie des seins

Le mamelon est la zone surélevée située au centre du sein, qui contient des nerfs ainsi que les orifices des canaux lactifères pour l’allaitement. Il est entouré par l’aréole, une tache ronde de peau. L’aréole contient des glandes appelées glandes de Montgomery qui sécrètent une huile qui peut aider à prévenir le frottement du mamelon et de la peau. Ces glandes produisent également une odeur unique qui attirerait le bébé vers le sein pendant l’allaitement.

Forme du mamelon

Il existe plusieurs formes de mamelons, les plus courantes étant les mamelons saillants, plats, inversés et gonflés.

  • Proéminents – Ils pointent vers l’extérieur et sont souvent surélevés de quelques millimètres.
  • Plats – Moins prononcés, ils se fondent dans l’aréole ; ils peuvent durcir ou devenir plus prononcés lorsqu’ils sont froids ou stimulés.
  • Inversés – Ils se rétractent vers l’intérieur au lieu d’être dirigés vers l’extérieur.
  • Gonflé – ressemble à un petit monticule surélevé sur le dessus du sein.

Certaines femmes peuvent avoir deux types de mamelons différents sur chaque sein, par exemple un mamelon inversé d’un côté et un mamelon saillant de l’autre. Il est également possible d’avoir un troisième mamelon qui peut apparaître complètement formé ou comme une petite bosse. Quelle que soit votre position sur l’échelle, toutes ces caractéristiques sont normales et ne doivent pas vous inquiéter.

Taille du mamelon

Une étude médicale a montré que le diamètre moyen de l’aréole était de 4 cm et que le mamelon moyen mesurait 1,3 cm de diamètre et 0,9 cm de hauteur. Si ces mesures ne correspondent pas aux vôtres, ne vous inquiétez pas pour autant. Il est tout à fait normal de se situer en dehors de cette moyenne et la taille n’a aucune incidence sur votre santé.

détail taille mamelon aréole femmeCouleur des mamelons

Nous avons tous des teintes de peau différentes en fonction de notre origine ethnique ; la couleur des mamelons varie donc également. Les mamelons et les aréoles peuvent aller du rose pâle au brun foncé. Il est également possible que la couleur des mamelons et des aréoles change au cours de la vie. Les fluctuations hormonales, en particulier pendant la grossesse, peuvent rendre la zone plus claire ou plus foncée.

Texture du mamelon

Vous souvenez-vous du terme “glandes de Montgomery” dont nous avons parlé plus haut ? Dans la plupart des cas, ces glandes sont responsables des petites bosses que vous voyez sur votre aréole. Une certaine texture bosselée est donc courante.

Toutefois, si vous remarquez qu’une mèche de cheveux est attachée à la bosse, cela peut être le signe d’un poil incarné. Une compresse chaude et une exfoliation douce peuvent aider à libérer le poil coincé. Veillez toutefois à ne pas utiliser de produits abrasifs qui pourraient irriter la peau.

Dans la plupart des cas, ces bosses ne sont pas inquiétantes. Toutefois, si vous remarquez une bosse accompagnée de symptômes de gonflement, de bosses rouges chaudes au toucher, d’une éruption cutanée soudaine ou de la formation soudaine d’une masse dure, il est préférable de contacter dans un premier temps votre médecin traitant.

Sensibilité des mamelons

Certaines d’entre elles ont naturellement des mamelons plus sensibles que d’autres. Des facteurs hormonaux tels que le cycle mensuel ou la grossesse peuvent également accroître cette sensibilité. D’autres affections comme l’eczéma ou la dermatite peuvent également entraîner une sensibilité.

Les mamelons peuvent être douloureux pendant l’allaitement et peuvent être traités avec l’aide d’une assistante médicale experte en lactation.

Si votre douleur est persistante et associée à d’autres symptômes tels que fièvre ou frissons, rougeur de la peau et/ou gonflement irrégulier, elle peut être le signe d’une infection telle que la mastite. Ce type d’infection nécessite un traitement médical, n’hésitez donc pas à contacter votre médecin.

Poils du mamelon

Bien qu’il puisse sembler étrange que des poils poussent autour du mamelon, il est tout à fait normal qu’un ou deux poils égarés y poussent. Si vous décidez de vous épiler, faites-le avec précaution car il s’agit d’une zone sensible. Évitez le rasage ou l’épilation à la cire, qui peuvent irriter la peau. Optez plutôt pour une pince à épiler pour retirer délicatement les poils indésirables.

Qu’est-ce que l’aréole ?

L’aréole est la surface ronde pigmentée, rose, beige ou brunâtre, qui entoure le mamelon du sein. Elle contient de petites glandes qui sécrètent une substance huileuse agissant comme lubrifiant pour le mamelon et l’aréole.

L’autopalpation régulière de vos seins

Il est tout à fait normal que l’aspect des mamelons varie d’une femme à l’autre – et cette diversité est belle ! Cependant, il est important de rester attentive à tout ce qui sort de l’ordinaire pour vous, comme des écoulements, des éruptions cutanées, un changement de position de vos mamelons ou d’autres symptômes de santé. L’autopalpation régulière d’une fois par mois, peut vous aider à rester à l’écoute de vos seins et à suivre tout changement au fil du temps. Si quelque chose vous semble anormal, contactez-nous ou parlez-en à votre médecin traitant.

autopalpation seins femme

La chirurgie plastique des tétons : les opérations possibles

Modifier l’apparence des mamelons et des aréoles ?

La plaque Aréolo-Mamelonnaire (PAM) comprend le mamelon et les tissus foncés qui l’entourent. Elle peut être hypertrophié, allongé, gonflé ou asymétrique en raison de causes naturelles. Celles-ci peuvent être une hérédité génétique, par le vieillissement, ainsi que les changements hormonaux, les blessures et les fluctuations de poids.

Bien que ces conditions soient généralement cosmétiques et anatomiquement normales, les patientes peuvent trouver leur apparence peu attrayante et souhaiter avoir des mamelons ou des aréoles plus petits qui répondent à leurs attentes esthétiques.

Pourquoi avoir recours à la chirurgie de réduction des mamelons et des aréoles ?

La chirurgie de réduction des mamelons est une intervention esthétique personnalisée destinée à modifier la taille, la forme, l’emplacement ou la position du mamelon, de l’aréole ou des deux, en réduisant leur diamètre, leur longueur ou leurs caractéristiques.

Il existe un certain nombre d’affections du mamelon et de l’aréole qui peuvent être envisagées pour une chirurgie de réduction. Elles peuvent être la cause d’une diminution de la confiance en soi ou d’une gêne par rapport à l’apparence des mamelons, en particulier pendant les rapports intimes. Certaines patientes trouvent que les mamelons et les aréoles hypertrophiés ou mal formés peuvent également causer des difficultés d’allaitement et peuvent rechercher une réduction pour des raisons médicales et esthétiques.

L’hérédité, le vieillissement, les changements hormonaux, les fluctuations de poids, la grossesse et les traumatismes physiques sont des causes courantes d’hypertrophie ou de difformité des mamelons et des aréoles.

Ces conditions peuvent entraîner des mamelons étirés ou allongés, des aréoles gonflées, une asymétrie des mamelons ou des aréoles, des aréoles non circulaires, des mamelons inversés et d’autres déformations.

Dans certains cas particuliers, les mamelons ou les aréoles peuvent être absents, ce qui peut être traité avec succès par une chirurgie de reconstruction du mamelon.

La réduction de l’aréole et la réduction du mamelon sont des procédures peu invasives et fréquentes qui peuvent répondre aux préoccupations esthétiques associées à la déformation du mamelon.

Cette procédure convient aussi bien aux hommes qu’aux femmes et peut être pratiquée à différents stades de la vie pour des raisons personnelles et médicales.

les différents types de tétons, mamelons et auréolesQuelles sont les conditions requises pour une réduction des mamelons ?

La réduction des mamelons et des aréoles peut offrir des avantages permanents ou à long terme pour les mamelons mal positionnés, mal formés ou hypertrophiés en raison du développement naturel ou d’autres facteurs tels que la prise de poids, la grossesse ou un traumatisme.

Cette petite intervention chirurgicale peut également aider à résoudre les problèmes d’estime de soi ou de confiance en soi dus à l’apparence des mamelons, ainsi que certaines restrictions à l’allaitement causées par une forme ou une taille de mamelon inappropriée.

Les conditions qui peuvent être traitées par la réduction du mamelon et de l’aréole sont les suivantes :

  • Mamelons saillants, étirés, allongés ou hypertrophiés
  • Aréoles hypertrophiées
  • Aréoles étirées en raison d’une perte de poids, d’une grossesse ou de l’allaitement
  • Aréoles bouffies (aréoles qui dépassent le contour du sein)
  • Aréoles non circulaires (mamelons qui ne suivent pas un schéma circulaire ou dont la forme varie).
  • Mamelons asymétriques (mamelons d’apparence ou de taille différente)
  • Mamelons déplacés (mamelons décentrés ou dont l’apparence ou la taille est différente)
  • Mamelons inversés (traités par la chirurgie des mamelons inversés)
  • Mamelons absents (traités par une chirurgie de reconstruction du mamelon).

Quels sont les avantages de la réduction des mamelons et des aréoles ?

La chirurgie de réduction des mamelons et des aréoles présente de nombreux avantages pour les femmes ou les hommes qui souhaitent traiter un complexe mamelon-aréole hypertrophié ou mal formé. Celle-ci peut s’être développé naturellement ou à la suite de fluctuations de poids, d’une grossesse, d’un traumatisme ou d’autres facteurs. Cette intervention peut également être utilisée comme traitement cosmétique complémentaire à d’autres interventions comme la pose d’implants mammaires, des procédures de réduction mammaire et de lifting des seins pour une solution complète d’amélioration mammaire.

Les avantages de la réduction du mamelon et de l’aréole sont les suivants :

  • Mamelons plus petits
  • Mamelons plus courts
  • Aréoles plus petites
  • Aréoles arrondies
  • Mamelons et aréoles symétriques
  • Mamelons et aréoles proportionnés
  • Projection et forme profilées des mamelons et des aréoles
  • Confiance accrue dans l’apparence des seins
  • Traitement complémentaire d’augmentation mammaire

 

Quels sont les techniques habituelles pour reconstruire l’aréole ?

1. La dermopigmentation aréolaire (Tatouage)

Grâce au tatouage en 3D, cette solution doit être pratiquée par un professionnel du tatouage ou du maquillage permanent formé à la dermo-esthétique correctrice. Il s’agit de pigments minéraux naturels, choisis à partir d’une large palette de coloris afin de correspondre au plus proche de la coloration de l’aréole opposée ou selon votre choix de coloration.

2. La prothèse adhésive

Il existe des mamelons prothétiques qui peuvent se coller sur le sein à l’aide d’un adhésif. Ces prothèses adhésives sont une alternative avec des modèles 3D moulées sur des vrais seins. Convient pour une courte durée, solution transitoire.

3. La greffe de peau

La peau pigmentée de l’aréole est reconstruite par une greffe de peau prélevée à la face interne de la cuisse (l’aine) où la couleur est plus foncée ou au-dessus des poils pubiens. Le mamelon peu également être reconstruit par greffe d’un fragment du mamelon du sein opposé ou par une plastie (modelage) de la peau du nouveau sein. L’opération est pratiquée en clinique avec une anesthésie locale ou générale.

La chirurgie des mamelons inversés ou tétons « tournés vers l’intérieur »

mamelons inversés ombiliqués

Aspect d’un sein avec un mamelon ombiliqué

Le syndrome des mamelons inversés appelé également mamelon ombiliqué est majoritairement génétique. Cette anomalie peut se régler au moyen d’une opération au cours de laquelle le chirurgien incise, tire et maintient le mamelon vers l’extérieur.

Aussi, une large majorité des interventions pratiquées ne nécessitent pas la coupure des canaux lactifères.

Elles permettent donc l’allaitement en cas d’accouchement post-opératoire. Mais bien entendu, chaque situation doit être évaluée individuellement par le chirurgien.

 

 

Questions fréquentes à propos des chirurgies du mamelon et de l’aréole

Comment dois-je me préparer à la chirurgie de réduction du mamelon et de l’aréole ?

Cette intervention peu invasive nécessite très peu de préparation, si ce n’est que :

  • Évitez de fumer pendant plusieurs semaines avant et après l’opération.
  • Évitez certains médicaments, comme l’aspirine, pour assurer une bonne cicatrisation et un bon rétablissement (une liste complète des médicaments à éviter vous sera fournie).

Les patients qui demandent une anesthésie générale devront subir un examen médical approfondi avant l’opération.

Quelle type est l’anesthésie pratiqué pour une chirurgie du mamelon ?

L’ intervention chirurgicale du mamelon et de l’aréole peut être effectuée sous anesthésie locale, ce qui évite la douleur et l’inconfort pendant l’intervention. L’anesthésie locale a un effet anesthésiant et permet au patient de rester éveillé pendant l’intervention sans ressentir de sensations négatives. Les patients qui ne sont pas à l’aise avec l’idée d’être éveillés pendant l’opération peuvent opter pour une anesthésie générale induisant le sommeil. L’anesthésie générale nécessitera un contrôle plus complet des antécédents médicaux pour des raisons de sécurité.

Quel sont les tests préopératoires demandés avant l’intervention ?

Une mammographie et/ou une échographie préopératoires sont systématiquement demandées pour les femmes ayant plus de 35 ans et qui possèdent des facteurs de risques du cancer du sein.

Incisions, modifications tissulaires et élimination de l’excès de tissu ?

Le type d’incision pratiquée dans le cadre de votre intervention chirurgicale dépend de votre état, de vos souhaits esthétiques et du traitement recommandé. Dans le cas d’une réduction du mamelon, une minuscule incision sera pratiquée sur le mamelon lui-même, suivie de l’ablation de l’excès de tissu.

Dans le cas d’une réduction de l’aréole, des incisions circulaires sont pratiquées sur le périmètre de l’aréole, après quoi l’excès de tissu est retiré en fonction de la forme, de la taille et du profil de l’aréole souhaités.

Existe-t-il des cicatrices après une chirurgie des mamelons ?

Oui. La cicatrice est petite et est pratiquement invisible. Elle est située à la base du mamelon. Elles s’estompent parfaitement après quelques temps.

La réduction du mamelon et de l’aréole présente-t-elle des risques ?

La chirurgie de réduction du mamelon et de l’aréole est généralement considérée comme très sûre et tout risque d’effets secondaires ou de complications est extrêmement rare. Les patientes seront informées de tout risque potentiel avant l’opération qui peuvent inclure :

    • saignement
    • infection
    • réaction allergique au matériel chirurgical
    • perte temporaire ou permanente de la sensibilité du mamelon
    • cicatrisation

Quand verrai-je les résultats de l’interventions des mamelons et des aréoles ?

Vous verrez des améliorations visibles dans la taille et l’apparence de vos mamelons ou aréoles immédiatement après le traitement. Cependant, les ecchymoses et les gonflements peuvent masquer le résultat plusieurs jours après l’opération. La guérison complète et les résultats finaux étant généralement obtenus après plusieurs semaines.

Combien de temps durent les résultats de l’intervention chirurgicale des mamelons et des aréoles ?

La chirurgie de réduction des mamelons est conçue pour obtenir des résultats durables ou permanents au niveau de la forme, de la taille et de l’apparence des mamelons ou des aréoles. Il est important de noter que les résultats du traitement restent soumis aux effets naturels de la gravité et du vieillissement, et peuvent changer au fil du temps en fonction de facteurs tels que les fluctuations de poids, la grossesse, le mode de vie et les processus de vieillissement.

Sources

  1. Institut National du Cancer – la reconstruction mammaire
  2. Haute autorité de Santé – de la réflexion à la décision
  3. Société Française de Sénologie et de Pathologie Mammaire – LA SFSPM
  4. Reportage Arte.tv : Les seins dans l’art 
5/5 - (5 votes)

Leave a Reply